Menthe : semis, plantation, entretien et récolte

La menthe est un indispensable quand on se lance dans la culture de plantes aromatiques ! En effet, étant très odorante, elle parfume non seulement nos plats, thés et autres desserts, mais elle éloigne aussi certains insectes du jardin et du potager. Par ailleurs, c’est une plante vivace et très rustique dont la culture est très facile aussi bien en pleine terre ou qu’en pot, ce qui la rend d’autant plus incontournable. Alors, plus question de l’acheter en sachet : la menthe fraîche du jardin, c’est meilleur ! Voici tout ce qu’il y a à savoir sur la culture de la menthe.

Comment cultiver la menthe ?

Semer les graines de menthe :

Quand semer : la période idéale pour semer ses graines de menthe se trouve au printemps entre mars et juin. Toutefois, si vous la cultivez en pot en intérieur, dans votre cuisine par exemple, il est possible de semer les graines toute l’année.

Où semer : la menthe pousse dans tout type de sol, mais elle apprécie plus particulièrement la terre fraîche et fertile. Il est possible de cultiver la menthe au jardin, mais sachez qu’elle devient vite envahissante. Préférez donc une culture en pot pour maîtriser sa propagation.

Exposition : mi-ombre

Comment semer : déposez vos graines à la surface de la terre et recouvrez à peine. Arrosez en pluie fine.

Le repiquage : il est possible de repiquer la menthe au jardin soit à l’automne soit au printemps selon la date des semis. Pour cela, déterrez le pied avec une petite pelle sans casser les racines.

Plantation à l’extérieur :

Si vous achetez votre menthe en pot, mais que vous voulez la cultiver au jardin, pensez à la planter en pleine terre dès le mois d’avril ! Pensez par ailleurs à recouvrir le sol d’une couche de compost. Vous devez avoir conscience que la menthe peut vite devenir envahissante par ses stolons. En extérieur, prévoyez-lui donc un grand espace. Il est possible de lui trouver une place au potager avec les autres plantes aromatiques ou parmi les rocailles.

Publicité

Plantation en pot à l’intérieur :

La culture de la menthe est totalement adaptée à nos intérieurs. Il suffit de l’acheter en pot et de le rempoter immédiatement dans un plus grand. La culture en pot est la meilleure manière de limiter la propagation de la plante. Vous profiterez également du délicieux parfum frais que dégage cette plante aromatique au sein de votre maison.

L’avantage de cultiver la menthe à l’intérieur est que vous pouvez le faire toute l’année, même en hiver puisqu’il n’y pas de risque de gelées.

Comment entretenir la menthe ?

La menthe apprécie la lumière, mais sans soleil direct qui risque de la brûler. En pot, placez-la près d’une fenêtre. Que ce soit à l’intérieur ou l’extérieur, il faudra l’arroser régulièrement, dès que le terreau commence à sécher. L’important est de toujours maintenir la terre humide.

La menthe est un vrai anti-moustiques, anti-pucerons et anti-mouches qu’elle repousse grâce à son odeur. Pensez donc à la placer près de vos plantations à risque.

Il suffira ensuite de désherber à ses pieds pour éviter les mauvaises herbes. Un bon paillage lui sera aussi utile.

Pour reprendre une culture sur l’année suivante, coupez les touffes après floraison en ne laissant que 10 cm de tiges. Cependant, il faudra renouveler le tout tous les 3 ans, car au-delà, la plante perd de sa saveur.

La récolte de la menthe

Il est conseillé de récolter les feuilles le matin et au fur et à mesure des besoins pour profiter pleinement de ses arômes. La récolte a généralement lieu du printemps à la fin de l’été.