Plante à monnaie chinoise, Plante du missionnaire, Piléa à feuilles de pépéromia

Le Pilea peperomioides est une plante d’intérieur populaire grâce à son joli feuillage en forme de pièce de monnaie et à sa facilité d’entretien. Cette plante vivace à fleurs de la famille des orties (Urticaceae) est originaire du sud de la Chine et pousse naturellement au pied des montagnes himalayennes.

Le Pilea peperomioides a de nombreux noms communs différents et peut également être appelé plante monétaire chinoise, plante à pièces, plante à crêpes et plante OVNI.

Il est cultivé principalement pour son feuillage unique – et bien qu’il puisse produire de petites fleurs blanches tout au long des mois de printemps, le Pilea peperomioides ne fleurit souvent pas lorsqu’il est cultivé à l’intérieur. Apprenez à cultiver cette jolie plante d’intérieur !

Botanique

N. scientifique : Pilea peperomioides

Famille : Urticacées

Origine : Sud-est de la Chine

Floraison : printemps

Fleurs : vert/rose, insignifiante

Type : sous-arbustive

Végétation : vivace

Feuillage : persistant

Hauteur : jusqu’à 50 cm

Planter et cultiver

Bien que cette plante d’intérieur populaire puisse être difficile à obtenir, une fois que vous en avez une, elle est étonnamment facile à entretenir. Fournissez à votre Pilea peperomioides une lumière vive, un arrosage semi-régulier et une alimentation légère au printemps et en été et il prospérera. De plus, les plantes monétaires chinoises sont faciles à propager, et une plante saine produira de nombreuses ramifications que vous pourrez facilement séparer pour créer plus de plantes. Partagez-les avec des amis ou gardez-les pour vous-même – une fois que vous avez une usine à billets chinoise, vous n’aurez plus jamais besoin d’en acheter une autre !

Exposition

Le Pilea peperomioides prospère dans une lumière indirecte moyenne à vive. Faites pivoter votre plante régulièrement pour qu’elle reste symétrique. Évitez les endroits qui reçoivent une lumière dure et directe car cela brûlera les feuilles délicates.

Alors que cette plante peut s’adapter à des conditions de faible luminosité; il deviendra long, poussera moins de ramifications et les feuilles en forme de pièce de monnaie peuvent devenir plus petites. Dans l’ensemble, cette plante est la plus saine et la plus attrayante lorsqu’elle est cultivée dans des conditions de lumière vive.

Sol

Plantez votre Pilea peperomioides dans un sol riche et bien drainé. Un terreau biologique de haute qualité à base de tourbe ou de coco est préférable. Amender le sol avec de la perlite pour augmenter le drainage et s’assurer que le sol ne se gorge pas d’eau. Un pH du sol entre 6,0 et 7,0 est le meilleur pour cette plante.

L’eau

Cette plante vivace à feuilles persistantes est considérée comme ayant des besoins en eau moyens. Laissez la plante sécher presque entre les arrosages, puis arrosez bien. Les feuilles d’un Pilea peperomioides commenceront à s’affaisser lorsqu’elles se dessèchent, ce qui est une bonne indication qu’il est temps d’arroser.

Température et humidité

La température et l’humidité moyennes des ménages sont bonnes pour le Pilea peperomioides. Dans la mesure du possible, évitez les conditions trop sèches – ce qui signifie généralement que la plante doit être éloignée des bouches de chauffage ou des plinthes.

Publicité

La plante monétaire chinoise est résistante aux températures glaciales, mais lorsqu’elle est conservée à l’intérieur, évitez de l’exposer à des températures inférieures à 50 degrés Fahrenheit (10 degrés Celsius). Cependant, une courte période d’exposition au froid pendant les mois d’hiver peut aider à favoriser la floraison.

Engrais

Le Pilea peperomioides bénéficie d’une fertilisation mensuelle au printemps et en été. Utilisez un engrais tout usage équilibré pour de meilleurs résultats. Évitez de fertiliser pendant les mois d’automne et d’hiver lorsque la plante est entrée en dormance.

Empotage et rempotage Pilea Peperomioides

Lorsqu’il est correctement entretenu, un Pilea peperomioides a une croissance rapide et peut rapidement remplir son pot de racines et de ramifications. Un rempotage annuel au début du printemps ou en été pour rafraîchir le sol, enlever les ramifications (si vous le souhaitez) et améliorer la taille du pot est recommandé.

Lors du choix d’un pot pour votre plante d’argent chinoise, la chose la plus importante à prendre en considération est un bon drainage. Bref, assurez-vous que le pot a un trou de drainage !

La plante s’adapte bien aux pots en plastique, en céramique et en terre cuite, mais si vous choisissez un pot en terre cuite, sachez que vous devrez peut-être arroser votre Pilea plus fréquemment car la terre cuite absorbe l’eau du sol.

Propager Pilea Peperomioides

Affectueusement surnommée la « plante de partage », un Pilea peperomioides en bonne santé est très facile à propager car il développera facilement des ramifications. Ces ramifications poussent à partir du système racinaire, mais peuvent également pousser à partir des nœuds le long de la tige de la plante mère, généralement dans des endroits où les vieilles feuilles sont tombées.

Une fois que les ramifications mesurent quelques centimètres de haut, vous pouvez les séparer de la plante mère en toute sécurité si vous le souhaitez. Si vous voulez une plante avec un aspect plus plein et plus touffu, vous pouvez également laisser ces ramifications sur la plante mère.

Pour séparer une ramification des racines de la plante mère, creusez doucement dans le sol pour exposer les racines de la ramification, et avec un couteau propre ou un sécateur, coupez la racine principale à un pouce ou deux sous le sol. Déplacez immédiatement la bouture séparée dans un sol humide dans un récipient de rempotage séparé. Gardez le sol humide (mais pas gorgé d’eau) jusqu’à ce que la nouvelle plante ait établi un système racinaire dans le nouveau pot, puis reprenez un programme d’arrosage et de fertilisation régulier.

Ravageurs/maladies courants

Le Pilea peperomioides n’est pas sujet à des parasites ou à des maladies particuliers, mais lorsqu’il est cultivé à l’intérieur, il est sensible à une variété de parasites communs des plantes d’intérieur. Gardez un œil sur les cochenilles, les cochenilles, les moucherons fongiques et les acariens et traitez-les en conséquence si vous remarquez qu’une infestation commence.